Les "digital native"

Un digital native est une personne ayant grandi dans un environnement numérique. Il appartient à la génération Y. Né entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, le digital native grandit pendant l'explosion du web documentaire (web 1) et de l'avènement du web social (web 2.0). Il est imprégné de la culture du numérique: internet, web, ordinateurs, réseaux sociaux, jeux vidéo.

Les Digital Natives en question ?

Dans Le Guide des Egarés, Olivier Le Deuff affirme que l'expression "digital natives" est une hérésie. Pour Le Deuff, "les naïfs du numérique sont bien plus nombreux que les natifs du numérique". Ils font le plus souvent du bricolage face au web lorsqu'ils font, par exemple, une recherche d'information. Ils ne comprennent pas les enjeux et n'ont pas de formation leur permettant de non seulement maîtriser le numérique et plus généralement l'information, mais n'ont pas non plus les connaissances qui leur permettent de réfléchir face aux nouvelles technologies. Les Digital Natives se trouvent être un mythe, le numérique ne serait pas inné et demanderait une formation.

Par ailleurs, cette formation devrait leur permettre de maîtriser l'information, de pouvoir se servir correctement des outils numériques mais également d'avoir une connaissance plus large de ces outils (les logiques de google, la recherche sur le web visible et le web profond...) et d'acquérir un esprit critique. Ainsi, ils réussiraient à acquérir une "culture de l'information".

Certaines études, tendent à démontrer qu'une partie de la génération Y, les 16-25 ans, consomment plus qu'ils ne développent les nouvelles technologies. En effet, 83 % des jeunes entre 19 et 25 ans possèdent un compte Facebook dont la plupart l'utilisent pour consommer des informations, et non pas en créer.

.